Coline Infante étudie tout d’abord le piano et le violoncelle dans les classes respectives d’Eliane Reyes et Diana Ligeti. Guidée par sa passion pour l’opéra, Coline débute ses études en chant lyrique auprès d’Olivier Heyte, Florence Katz et Mary Saint-Palais.

Diplômée en musicologie du Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris dans les classes de Sylvie Pébrier, Florence Badol-Bertrand et Lucie Kayas, elle étudie par la suite, lauréate de la Bourse Sylff – Nippon Foundation, à l’Université du Michigan aux Etats-Unis. 

Après avoir reçu le prix jeune talent du Concours Alain Fondary, elle part étudier en Angleterre où elle obtient un Master of Art de la prestigieuse Royal Academy of Music de Londres dans les classes de Kathleen Livingstone et Iain Ledingham.

Soutenue par la Bach Kohn Foundation, elle interprète de nombreuses cantates de Bach au Duke’s Hall et se produit plusieurs fois en récital lors de l’Oxford lieder festival.

Curieuse d’explorer tous les répertoires, Coline Infante se produit régulièrement en oratorio, mais également dans des rôles d’opéras (Norina, Don Pasquale – G. Donizetti ; ,Zerlina, Don Giovanni, Despina, Così fan tutte – Mozart ; Elisetta, Il Matrimonio Segreto – Cimarosa…).

Ayant un enthousiasme particulier pour la musique contemporaine, elle se confronte régulièrement à ce répertoire en travaillant chaque année avec de jeunes compositeurs lors de l’Académie des Écoles d’Art américaines de Fontainebleau ou encore en créant des œuvres de Bruno Coulais, Benoît Menut, Omar Yagoubi, Philippe Hersant…

En récital, elle collabore avec différents ensembles comme le Collectif Fractales et chante avec des musiciens comme la pianiste Isabelle Duha ou la violoncelliste Ophélie Gaillard.

En parallèle, souhaitant toujours mêler ses deux profils, elle collabore avec des ensembles comme l’Ensemble Calliopée avec lequel elle crée des visites musicales dans le cadre d’une résidence au Château de Saint-Germain-en-Laye, le Collectif Fractales et prête sa plume pour la rédaction de notes de programme pour l’Orchestre de Montpellier, la Philharmonie, le Musée de l’Armée… 

 

Elle est également appelée régulièrement en France et à l'étranger pour présenter des concerts à l’Auditorium de Radio France, à la Salle Cortot, Théâtre des Champs Elysées, au Théâtre 13, à la Philharmonie de Paris, à la Cité de la musique, au Théâtre du Châtelet, à la Philharmonie du Luxembourg, Festival Meet in Galilée en Israël, Festival de Radio France à Montpellier… Et met en place différentes médiations et ateliers aux côtés de grands orchestres comme l’Orchestre de Paris et l’Orchestre de Chambre de Paris afin de rendre toujours plus accessible la musique classique et contemporaine. 

Elle a notamment collaboré auprès de Radio France pour la mise en place de la plateforme numérique Vox, ma chorale interactive, autour du chant choral. Très intéressée par les média, Coline a plusieurs fois participé à la programmation de l’émission radiophonique des Simultans du Festival du Printemps des Arts de Monte-Carlo et participe régulièrement à des émissions musicales sur la chaine de télévision Via Grand Paris. Elle intervient régulièrement au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris auprès des étudiants, dans le cadre des Aspects Pratiques du Métiers et dans le cadre de la formation au Diplôme d'Etat,  afin de les sensibiliser à la médiation et son intégration dans leur pratique musicale. 

Depuis 2021, elle est en charge de la programmation des conférences musicologiques et des avant-concerts à la Philharmonie de Paris.